Instagram séduit de plus en plus de marques

photography-698045_1280Les entreprises investissent de plus en plus les réseaux sociaux. Autrefois réservés à une jeune génération en recherche de liens amicaux virtuels, les réseaux sociaux se sont confortablement installés dans les stratégies de communication des entreprises de taille moyenne jusqu’aux groupes importants. La raison est simple. Les réseaux sociaux permettent d’investir, à coût raisonnable, des espaces différents de l’intranet et des canaux habituels (papier, vidéo). On y parle de l’actualité de l’entreprise, des informations RH, des informations institutionnelles autrement. On touche à la fois les collaborateurs, les clients, les fournisseurs, les admirateurs (bel exemple avec le compte d’IKEA).

Je discutais récemment Réseaux Sociaux avec un de mes clients. Je lui expliquais que l’intérêt premier d’une présence régulière active contribuait au développement de son image plus que de son chiffre d’affaires. Même si l’un influe quand même sur l’autre. On ne décrète pas une présence sur les réseaux sociaux juste parce qu’il faut y être. Comme tout outil de communication, il faut avoir en tête une cible, un message et un développement de contenus.

La bonne surprise parmi les plateformes 2.0 disponibles est l’engouement confirmé des marques pour Instagram. Les figures de proue du luxe, de la grande distribution, de l’automobile, de la construction… sont présents à côté de blogueuses (ou instaboys) émérites dont le nombre d’abonnés fait rêver plus d’un Dir Com. On découvre les coulisses d’un séminaire, le produit vu par ses utilisateurs, des actions de terrain. Et le tout nourrit l’image et le positionnement de la marque.

Selon l’étude d’eMarketer publiée en octobre 2015, 32,3% des entreprises américaines de plus de 100 collaborateurs auront recours à Instagram pour des activités marketing. Cette proportion devrait passer à 48,8% en 2016 et à 70,7% en 2017.

La différence culturelle entre les USA et le vieux continent n’est plus à démontrer, il y a fort à parier que la tendance se confirme chez nous aussi, même dans une moindre mesure. Car les marques françaises affichent un taux d’engagement moyen de 5% sur Instagram, « un niveau très élevé que l’on observe rarement sur d’autres réseaux sociaux« , selon Xavier Campo, directeur développement de la Factory NPA.

complément d’info publié le 29 mars 2016 Instagram : le client est le porte-drapeau des marques

Laisser un commentaire