Intégrer un nouveau collaborateur

Les entreprises déploient beaucoup d’énergie pour recruter des collaborateurs qui apporteront compétences et savoir-faire. Une fois la sélection terminée, les RH se chargent de la partie contractuelle et administrative du dossier. Puis, l’heureux élu rejoint son poste et découvre son nouvel environnement. Et là, les choses se gâtent parfois.

Chaque entreprise a sa culture et son savoir-être. Elle peut proposer une procédure d’intégration qui ressemble souvent à une check-list administrative veillant à ne pas oublier de remettre papiers (contrat, mutuelle, règlement intérieur, charte informatique, droit à l’image, etc) et équipements (ordinateur portable, téléphone portable, voiture de fonction, tenue de travail, etc). Le dossier du petit nouveau est ainsi correctement ouvert. Charge à l’encadrant de prendre la suite.

alt="recruter integrer rh"
Bien intégrer un collaborateur est aussi important que le recruter

Emmanuelle m’expliquait regretter que le parcours d’intégration ne s’adresse qu’à la force de vente. Les nouveaux collaborateurs en région n’auront probablement jamais l’opportunité de se rendre au Siège et réciproquement. Seuls les commerciaux viennent au contact du Siège mais très peu se rendent sur le site de production, faute de temps et/ou manque de curiosité. En tant que communicante, Emmanuelle espère améliorer ce point perfectible avec le concours des RH.

Christophe intègre régulièrement de nouvelles ressources au Marketing. Il veille à prévenir les occupants de l’open-space de l’arrivée prochaine d’un collaborateur en précisant d’où il vient, quelles sont ses missions et la durée de son contrat. En parallèle, il s’assure qu’un ordinateur et qu’une ligne téléphonique lui soient attribués tant au niveau des équipements que des connexions. La veille de son arrivée, Christophe a tout vérifié, le bureau est propre et débarrassé de toutes traces du précédent occupant. Le jeune rencontrera ses interlocuteurs réguliers grâce aux r.v que Christophe a planifiés sur la première semaine.

Et puis il y a Ludovic, à la tête d’une PME spécialisée dans les réseaux telecom qui veille à ce que toute nouvelle recrue vive un parcours d’intégration complet permettant à la fois de connaître les équipes opérationnelles, le métier et les produits. Rien de mieux pour un commercial, un contrôleur de gestion, un acheteur de savoir exactement ce qu’il y a derrière une référence ou une ligne de produits, de comprendre les conditions de fabrication. Le parcours d’intégration s’adresse cependant à tous et n’est pas du tout perçu comme une perte de temps et d’argent, au contraire. Au-delà du caractère pédagogique, ce dirigeant valorise la place de chaque ressource ô combien importante dans l’équilibre d’une « petite » structure.

« Qui s’épanouit, s’investit » le mantra simplisme de Bubbles Com

Dans le cours de communication que je dispense, j’insiste auprès des apprenants et futurs encadrants sur l’importance d’un bon accueil tant pour le nouveau que pour les équipes en place. De par mon expérience en entreprise, j’ai vu la fragilité et les doutes de la jeune recrue, les difficultés à se faire accepter dans un service très soudé, l’hostilité quand on demande à un collaborateur frustré de former celui qui occupe la place convoitée… L’échec d’un recrutement ne relève pas toujours d’une erreur de casting. Le manager ne peut pas se contenter de superviser l’adaptation au poste pour réussir l’intégration d’un collaborateur. 

 

Laisser un commentaire