Le brainwriting supplante la tempête de cerveaux

Il n’est pas rare en entreprise de rassembler des têtes pensantes autour d’ateliers stimulant la créativité et les idées nouvelles. Les directions Marketing & Communication les nomment Brainstorming. Ces séances collectives permettent d’exprimer oralement des idées, des solutions, des pistes de réflexion autour de thématiques préalablement définies. Un animateur expose la problématique et encourage les échanges. Il collecte et dépouille les éléments, se fait préciser les idées et les concepts proposés par les participants.

Sauf que dans la vraie vie, quand le sujet est peu inspirant ou que vous avez la tête à l’envers (abus de mojito, énième poussée dentaire d’un greffon, le chauffe-eau en panne, etc), il est assez périlleux de passer pour une cloche devant ses petits camarades faute de pouvoir formuler des idées brillantes, comme à son habitude. Il est temps de suggérer des réunions Brainwriting. C’est le même concept, sauf qu’au lieu de partager à voix haute ses idées, c’est fait par écrit sur un feuillet (un post-it) que l’on colle sur un grand tableau. A chaque round, le groupe se rapproche, lit les propositions et repart en réflexion/expression d’idées. Les avantages sont nombreux.

  • Les personnalités réservées laissent libre cours à leur imagination sans être écrasées par les tempéraments dominants.
  • Les plus prolixes ne monopolisent pas les échanges. Le temps est mieux géré.
  • Tout le monde réfléchit sans se cacher derrière les plus productifs.
  • En canalisant les interactions, on ne focalise pas uniquement sur les idées de ses voisins au détriment des siennes.
  • Les plus lents ont le temps de « monter en chauffe ».
  • On limite les critiques post-réunion.

méthode 6 – 3 – 5

Un groupe de 6 personnes écrit 3 idées en 5 minutes. La feuille est transmise à son voisin et ainsi de suite. L’opération se répète 6 fois : soit 108 idées en une trentaine de minutes. Evidemment, ça marche aussi avec une groupe de 4 ou de 8 personnes.

+ info : vidéo d’explication

Enfin, des études démontreraient qu’alterner des phases de réflexion solitaire et de brainwriting produise de meilleures idées, aussi bien quantitativement que qualitativement. Alors, que votre semaine soit créative et productive.

brainwriting methode "6-3-5"
Une séance de brainwriting génère de meilleurs stimuli intellectuels qu’en brainstorming

Laisser un commentaire