COVID-19, comment la crise sanitaire pousse les managers à se réinventer ?

La crise sanitaire mondiale de COVID-19 qui a touché la France au printemps a imposé la mise en place de mesures inédites avec le confinement et la mise sous cloche de l’économie. Car si certains certains secteurs s’en tirent très bien (santé, agro-alimentaire), la baisse d’activité en mars a été de 32 % puis de 27 % en avril, notamment avec le télétravail.

Tout d’abord, pour beaucoup de dirigeants et de managers, il a fallu dans un premier temps (et très rapidement) arbitrer entre le chômage partiel et le télétravail, la poursuite d’activité et la fermeture de certains services. Parce qu’aucune décision n’a été facile à prendre. Puis, il a fallu justifier auprès des collaborateurs. Souvent, c’était la première expérience de télétravail ou de chômage partiel.

Cependant, pour ceux qui ont finalement décider de maintenir l’activité, garder le contact avec ses interlocuteurs n’était pas si simple. Les lignes fixes sonnaient dans le vide. Quelques uns ont rechigné à communiquer leur numéro de portable personnel. La qualité des connexions était très disparate. Car oui, il existe des zones blanches et des foyers sous-équipés en multimédia.

Incarner l’agilité

Un de nos clients s’est arraché les cheveux pour faire livrer du matériel de haute technologie. Le donneur d’ordre, lui-même en télétravail, n’avait pas anticipé que le transporteur allait se heurter aux portes fermées de son entreprise. Impossible pour l’expressiste de livrer sur r.v. Les tâches les plus simples prenaient beaucoup plus de temps.

Et si certains services supports ont pu aisément télétravailler, quid de la production, de la logistique ?

Quelques uns de nos clients ont mis en place une Task Force réduite pour gérer les comptes sensibles et les budgets clé, réduisant ainsi l’impact et le risque de perte de C.A. Les autres managers ont expliqué le contexte, les répercussions pour l’entreprise, les mesures mises en oeuvre et surtout ont rassuré les équipes en partageant des nouvelles et en donnant des perspectives.

En effet, les décisions organisationnelles ont créé ou accentué certaines inégalités selon les services, les marchés et les portefeuilles client. Tous ont compris la nécessité de maintenir le lien avec les équipes, de s’enquérir de leur santé et de leur moral sans être pour autant intrusif. Faire preuve de transparence et donner des informations rapidement a permis aux équipes de maintenir la confiance en leur management.

Outre l’utilisation des réseaux sociaux, l’organisation de r.v conviviaux à distance, de challenges sportifs ou culturels a créé des liens. Pour exemple, ce technicien invité par son D.G a faire l’ascension à vélo du Mont Ventoux à l’issue du déconfinement parce qu’ils s’étaient mesurés sur Home Trainer pendant 2 mois.

Adapter l’organisation

La tentation de suspendre ou de réduire les congés d’été a été forte et parfois difficile à comprendre par des salariés usés par des mois de charge intense et d’enseignement à domicile. Certains entrepreneurs souhaitaient rattraper les pertes et sauver la fin d’année. Heureusement, plutôt que d’envisager une fermeture estivale, les managers ont proposé un étalement des vacances permettant d’assurer de l’activité tout en laissant les salariés se ressourcer. Ainsi, chacun est plus fort pour aborder la rentrée.

Que retenir de cette crise sur le management ?

  • que les managers peuvent être proches tout en étant loin
  • que le charisme du manager peut être momentanément substitué par sa disponibilité et sa réactivité
  • qu’un collaborateur serein performe
  • que les équipes peuvent travailler à distance
  • qu’un objectif qualitatif (maintien du portefeuille, animation du réseau, renforcement de partenariat) peut compenser l’impossibilité d’atteindre un objectif quantitatif
  • que les réunions courtes, fréquentes et à l’heure sont plus fertiles
  • que permettre l’expérimentation et la prise d’initiatives (nouvelle offre, nouveau service, etc.) crée de la richesse et de l’engagement
  • que mettre en valeur les résultats ne dispense pas de comprendre l’origine de la success story
  • que la sécurité informatique n’est pas une option
  • que le Plan de Continuité d’Activité n’est pas réservé qu’aux grandes entreprises
outils et Plateformes collaboratives les plus plébiscités
Teams  / Zoom / Webex Meetings / Trello /Google Meet
Yammer / LucidcHart / You Sign 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.